Contenu principale

4 conseils pour bien investir dans l’immobilier

4 conseils pour bien investir dans l’immobilier

Placer son argent dans l’immobilier est un investissement sûr ! Mais tous les biens ne se valent pas et n’ont pas le même rendement… Lié aux circonstances économiques, le marché de l’immobilier peut aussi varier d’une région à l’autre. Petit tour d’horizon en 4 conseils d’experts.

1. Quel bien résidentiel est le plus rentable aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les appartements et immeubles de rapport classiques sont les biens qui connaissent le meilleur taux de rentabilité. Les kots, les résidences services ou maisons de repos vendues à l’unité et gérés par un opérateur sont généralement proposés aux investisseurs particuliers à taux de rentabilité plus faible. Afin de booster encore le rendement des appartements ou maisons claissqiques, vous pourrez également envisager, si la localisation s’y prête, une location de type colocation, meublée, court terme, etc.  

2. À quoi ressemble le marché locatif belge ?

Aujourd’hui, le marché de la location se porte plutôt bien, et cela devrait continuer ainsi. En effet, de plus en plus de jeunes restent plus longtemps locataires. Soit parce que l’achat d’un bien n’est pas possible financièrement, soit parce qu’ils souhaitent pouvoir rester « flexible » et déménager facilement. S’ajoute à cela le nombre croissant de seniors qui quittent leur habitation pour un appartement en ville, sans forcément vouloir redevenir propriétaire.

3. Que peut-on espérer comme rendement ?

À un horizon de 5 ans, les experts parlent d’un rendement annuel brut d’environ 4% (+-3% net). En comparaison du taux que procure un livret d’épargne ou une obligation, ces chiffres sont tout à fait appréciables. Sans compter une plus-value à terme qui devrait selon nous au minimum suivre l’inflation. 

Pour votre rendement, pensez à investir dans la rénovation de votre bien et à le gérer de manière dynamique, vous pourrez ainsi sécuriser au maximum votre revenu locatif et potentiellement l’augmenter. 
Vous trouverez ci-dessous un tableau résumant les rendements bruts/nets que vous pourriez espérer en fonction du type de bien. 

Si vous souhaitez déléguer la gestion, les honoraires de gestion auront un impact direct sur votre rentabilité net.  Ces derniers augmenteront généralement en fonction du degré de complexité du bien à gérer, ce qui creusera l’écart entre le rendement brut et net de façon plus importante.

4. Quelles sont les villes les plus intéressantes ? 

Grâce à leur proximité avec de nombreux services comme les écoles, les commerces, les espaces de loisirs et les transports publics, les experts s’attendent à ce que la population des grandes villes augmente. Qui dit croissance démographique dit forcément augmentation de la demande et donc des prix. Si vous envisagez un investissement, il est donc intéressant de privilégier les villes en développement comme Anvers, Bruxelles, Gand, Maline ou même Ostende. Afin de se faciliter la gestion, il est toujours préférable d’acheter dans une de ces villes, la plus proche de chez soi.