Contenu principale

Avez-vous pensé à vérifier si votre nouveau bien immobilier ne contenait pas d’amiante ?

Avez-vous pensé à vérifier si votre nouveau bien immobilier ne contenait pas d’amiante ?

C’est seulement en 1997 que l’utilisation de l’amiante comme matériau isolant a été interdite en Belgique. On se souvient tous du scandale provoqué à l’époque. Malheureusement, il existe encore de trop nombreuses habitations qui contiennent cet isolant hyper toxique dans les toitures et sous toitures, calorifuge des tuyaux de chauffage, chaudières, allèges de façades, colles ou joints de châssis, etc.

Si vous venez de trouver la perle rare, l’appartement de vos rêves où la maison idéale pour installer votre famille, pensez à vérifier si elle contient ou non de l’amiante. Si le bien a été construit dans les années 70, il y a de grands risques que l’on détecte de l’amiante.

Pensez à faire appel à BuyerSide, le spécialiste en conseil immobilier à l’achat qui, lors de l’analyse complète du bien, identifiera les matériaux dangereux et autres risques potentiels liés à votre acquisition.

C’est à vous de faire cette démarche, car aussi étonnant que cela puisse paraître, selon la loi belge, les vendeurs ne sont nullement tenus de signaler la présence d’amiante dans le bien en vente.

Lors de la rédaction de l’offre d’achat, BuyerSide veillera à introduire une condition suspensive d’absence d’amiante au cas ou l’analyse n’aurait pas encore pu être effectuée. Lors de la négociation, BuyerSide demandera que les frais de désamiantage éventuels soient déduits du prix d’acquisition ou soient pris en charge directement par le vendeur entre le compromis de vente et l’acte authentique.