Contenu principale

LOGEMENT : LES 5 ÉTAPES D’UNE VISITE EFFICACE

LOGEMENT : LES 5 ÉTAPES D’UNE VISITE EFFICACE

Lorsque vous visitez un bien immobilier, certains points doivent être pris en compte pour évaluer sa pertinence et son intérêt. 

1.Évaluez l’espace

Pensez à vérifier l’orientation du logement pour vous assurer d’y bénéficier de la luminosité nécessaire et prenez garde aux dimensions des pièces afin de vous assurer de pouvoir y installer votre mobilier actuel ou futur.

2.Faites les comptes

Essayez d’estimer le montants des travaux que vous souhaiteriez effectuer et assurez-vous que ceux-ci soient réalisables. Faites attention, par exemple, à la présence de murs porteurs ou d’amiante. Si possible, faites-vous accompagner par un spécialiste. 

Dans une copropriété, n’hésitez pas à inspecter toutes les parties communes, ascenseurs, hall d’entrée, boîtes aux lettres, caves…  afin d’avoir une idée de leur état et de mesurer ainsi l’implication des copropriétaires dans l’entretien de leur immeuble. Procurez-vous les derniers PV d’Assemblées générales afin de constater les travaux qui ont déjà eu lieu ainsi que les éventuels travaux prévus pour le futur. Ceux-ci impacterons vos charges futures ou votre rendement si vous achetez à titre d’investissement. Les montants du fonds de roulement et du fonds de réserve de la co-propriété sont-ils confortables pour assurer la bonne gestion en bon père de famille de l’immeuble ? Un des co-propriétaires a-t-il des dettes envers la co-propriété ? La co-propriété est-elle en litige avec un tiers ? Est-ce que l’acte de base de l’immeuble et les quotités correspondent bien à la réalité ? La co-propriété a-t-elle contracté un emprunt pour effectuer des travaux ?

3.Prenez garde aux détails

L’électricité, le gaz, le chauffage, la plomberie, les sanitaires…, toutes les installation doivent être passées au crible. Demandez à consulter également le diagnostic électrique et le certificat de performance énergétique que le propriétaire ou l’agent immobilier sont dans l’obligation de vous fournir.  

4.Élargissez votre horizon

Un quartier vivant, un immeuble qui donne sur une grande avenue, un bar au rez-de-chaussée, une gare ou une école à proximité…, certains éléments extérieurs auront une incidence sur le confort sonore de votre futur logement. Prenez donc le temps de visiter les alentours à différents moments de la journée et, pourquoi pas, de récolter les avis du voisinage. 

5.Tournez-vous vers l’avenir

Informez-vous sur les aménagements éventuels prévus par les autorités dans le futur. Ceci vous permettra, par exemple, d’éviter de perdre cette belle vue qui vous avait tant séduite suite la construction d’un nouvel immeuble en vis-à-vis. Pour ce faire, consultez le service d’urbanisme de la commune concernée.